Se former à la gérontologie 2ème partie

Se former à la gérontologie 2ème partie

Les métiers liés aux personnes âgées sont multiples et sont en pleine expansion.

Parmi ces professions, il y a :

  • Les professions médicales (médecin gériatre, médecin coordonnateur …)
  • Les professions paramédicales : pour les soins (infirmier, aide-soignant) ou pour la rééducation (diététicien, ergothérapeute, pédicure podologue, psychomotricien …)
  • Les métiers liés à la filière administrative comme les directeurs(trices) d’établissement pour personnes âgées
  • Les professions du secteur social et médicosocial : animateur(trice), assistant(e) de service social,  auxiliaire de vie, aide médico-psychologique (AMP), psychologue …
  • Les métiers à domicile dans le cadre des services à la personne

Que l’on soit professionnel du secteur de la santé ou désireux de se former, il existe de nombreuses formations possibles comme :

  • La formation d’assistant de soins en gérontologie qui intervient dans le cadre d’une équipe pluri-professionnelle et qui accompagne, soutient, apporte une aide individualisée, assure les soins quotidiens. C’est une formation accessible en particulier aux aides-soignants, aux aides médico-psychologiques, aux auxiliaires de vie sociale en situation d’emploi auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer
  • Les diplômes universitaires (DU) : de soins gérontologiques, de gérontologie générale, d’éducation thérapeutique, géronto-psychiatrie, de nutrition du sujet âgé, gérontologie sanitaire et sociale …
  • Les masters de gérontologie, d’expertise en gérontologie, d’action gérontologique et ingénierie sociale etc.

Des professionnels du secteur de la gérontologie, formés en Martinique par l’AMDOR, témoignent de leur expérience :

M. Christian Littré, Directeur de la Maison de retraite BETHLEEM

1)    Quelles formations avez-vous suivies à l’AMDOR ?

J’ai suivi deux formations avec l’AMDOR :
– un Diplôme Universitaire de Gestionnaire du Secteur Sanitaire et Social (D U GSSS)
– et un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en ressources humaines, (DESS), grade Master.

2) Pourquoi avez-vous souhaité vous former et que vous ont apporté ces formations ?

Je considère que la formation est un atout incontournable dans le monde d’aujourd’hui. Elle permet de mieux maîtriser son travail et d’être à l’aise dans son quotidien.

En plus, nous sommes dans un monde qui évolue dans tous les domaines. On ne peut plus faire marche arrière : il faut donc s’accrocher d’autant plus que la réglementation du travail permet à tous de pouvoir prétendre à la formation, ne serait ce que continue…

3) En quoi ces formations vous aident-elles dans votre quotidien ?

Les formations diplômantes que j’ai effectuées m’ont permis de me réaliser en accédant au poste de directeur que j’exerce depuis maintenant de nombreuses années.

Les différents apports théoriques et pratiques de ces formations me permettent aujourd’hui de gérer avec une certaine humilité cet établissement qui m’a été confié qui est un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, avec toutes les contraintes qu’exige la prise en charge d’êtres humains.

 

 M. Jean Marie- CLOVIS, Directeur de l’EHPAD Terrevillage

1)    Quelle formation avez-vous suivie à l’AMDOR ?

J’ai suivi la formation de master en droit et gestion économique du secteur social à l’AMDOR

2)    Pourquoi avez-vous souhaité vous former ?

J’ai souhaité acquérir un titre I pour me permettre d’assurer la direction d’un établissement médico-social. Nous avons abordé de nombreux thèmes très intéressants pendant cette formation :

–          En droit : les notions acquises pendant ce master nous ont permis de mieux connaître la réglementation dans le domaine médico-social et sanitaire
–          En gestion et ressources humaines : la gestion des établissements médico-sociaux requiert d’acquérir des outils spécifiques comme le budget, les comptes administratifs, la gestion prévisionnelle, la gestion des ressources humaines qui est importante dans ce métier où l’humain tient une place importante etc.

3)    Comment s’est déroulé ce master de façon pratique ?

C’est un diplôme en présentiel avec un regroupement d’une semaine par mois pendant un an. Il comprend pour les personnes n’ayant pas d’expérience professionnelle un stage qui complète utilement la formation.

4)    Que vous a apporté cette formation ?

L’apport théorique a été essentiel. De plus, cela m’a donné une plus grande confiance en moi en me permettant d’associer ma pratique professionnelle à des bases théoriques. Cela m’a aussi apporté une meilleure compréhension du secteur sanitaire et social.

Je suis infirmier de formation. Si le métier d’infirmier soigne et se soucie de la pathologie pour l’essentiel, le métier de directeur d’établissement se préoccupe aussi de l’accompagnement, de l’environnement de la personne âgée, de son histoire et de son devenir même si l’on traite aussi sa pathologie. Les deux approches sont complémentaires.

5)    Recommanderiez-vous le master que vous avez suivi ?

Quand on entame une formation de ce type à la Martinique, on se pose toujours la question de la valeur à la fois du contenu et aussi du diplôme. Je vous peux assurer que la qualité de l’enseignement est équivalente pour avoir suivi une  licence en France. Le niveau est excellent avec des enseignants locaux ou venus de l’université partenaire. En effet, si la compétence n’existe pas ici, l’AMDOR fait appel à ses partenaires universitaires extérieurs.

Les enseignants de l’Université de Nancy nous ont assuré que le contenu de l’enseignement était identique.

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *