LFP Consulting, un cabinet conseil en silver économie dans le domaine médical

LFP Consulting, un cabinet conseil en silver économie dans le domaine médical

Rencontre avec Lucas Perez de LFP Consulting et consultant stratégique-secteur de la santé et des solutions innovantes pour seniors lors du salon des seniors de Paris. La société LFP Consulting s’est spécialisée dans le domaine médical.

Lucas Perez

Lucas Perez

Parlez-nous de LFP Consulting

Nous proposons des expertises médicales et du conseil stratégique dans le secteur de la santé et des solutions innovantes pour seniors. Notre devise est de challenger, de crédibiliser scientifiquement et de donner de la visibilité aux projets dans le secteur de la santé et plus particulièrement dans celui de la Silver Santé et de l’autonomie des seniors.

Concrètement, nous proposons deux types de prestations :

  • Dans un premier temps, chaque projet soumis est examiné par un professionnel de santé ayant une compétence en lien avec le sujet traité (médecine générale, médecine préventive, pharmacie, kinésithérapie, orthopédie …).
    Après visite sur le site du client, nous lui remettons un rapport d’expertise médicale confirmant ou infirmant la finalité médicale du produit ou du service proposé.
  • Dans un second temps, et suivant le rapport d’expertise rendu, nous orientons le client vers le marché le plus adapté à la commercialisation de son produit ou de son service. Par exemple, si le rapport conclut qu’une balance connectée ayant pour seule fonction la mesure du poids d’une personne n’a aucune finalité médicale nous conseillerons au client de rester sur le marché du Grand Public (ex : magasin du type la FNAC, Carrefour …).

Pourquoi vous êtes-vous intéressé à ce domaine ?

Je me suis intéressé à la silver économie suite au constat que j’ai fait avec plusieurs médecins.
De plus en plus de start-up et de projets relatifs à la santé et à l’autonomie des seniors se développent en France et à l’international. Or, les porteurs de projet ont trop souvent peu de compétences en matière de médecine et peu de connaissances sur le marché de la santé et sur le marché des seniors.

Pour vous prendre un exemple, nous avons remarqué qu’un fabricant de smartphones vocalisés pour aveugle (le téléphone dialogue et répond aux questions de l’utilisateur) ignorait que son produit pouvait aussi s’adresser à des seniors bien portants ou atteints de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Nous avons donc mis en place des actions stratégiques et pratiques afin d’adapter le smartphone aux seniors. Nous lui avons préconisé de créer des fonctionnalités utiles et en petit nombre (ex : téléphoner, liseuse audio de livres et journaux).

Par ailleurs, les produits et services se « technologisent », se « digitalisent » au détriment quelquefois des utilisateurs seniors. Dès lors, nous conseillons nos clients sur le fait de mettre en place des produits et des services facilement utilisables par les seniors, souvent perdus, par le tout-technologique !

D’après votre expérience, quels sont les attentes et les retours des entreprises qu’accompagne LFP Consulting ?

Elles sont multiples ! Les entreprises veulent souvent savoir si leur produit ou leur service a une valeur médicale ou non. La réponse à cette question est d’autant plus importante qu’elle permettra de bien identifier un marché (Grand Public, marché des dispositifs médicaux avec un canal de distribution en milieu hospitalier par exemple).

Les entreprises veulent aussi savoir si la formulation de leur offre commerciale est en adéquation avec le public cible, les seniors. Or, le terme senior est très large.

  • Certains sont à l’aise avec Internet via les smartphones et les tablettes tactiles. C’est souvent le cas des jeunes « Boomers »  (de 53 à 61 ans).
  • Ceux âgés de 75 ans et plus ont souvent plus de difficultés et de réticences à utiliser internet. C’est pourquoi, nous conseillons aux producteurs de silver produit et silver service de mettre l’accent sur la facilité d’utilisation et sur un joli design afin de susciter du plaisir et de l’envie chez l’utilisateur senior.

Quant aux retours, ils sont très positifs. Les entreprises en savent davantage sur la finalité de leur produit ou de leur service dédiés au seniors. Elles apprécient aussi que l’on « challenge » leur projet et que l’on bouscule certaines idées reçues.

Quels conseils donneriez-vous aux entreprises souhaitant innover dans la silver économie ?

Je leur donnerai 3 conseils :

  • Eviter les généralités
    J’entends souvent des porteurs de projets dirent : « J’ai testé mon produit sur mon grand-père, il l’a adoré et adopté, on va donc faire un carton !!! ». Comme dit précédemment, il existe une multitude de profils chez les seniors, et une multitude de goût et d’envies. Je leur conseille vivement de tester leur produit ou leur service sur un panel représentatif de seniors.
  • Éviter les ambiguïtés
    Le support de communication, la présentation orale des produits et services par les producteurs sont souvent ambigus, approximatifs voire faux d’un point de vue médical et scientifique. Afin d’éviter, entre autres, toute pratique commerciale trompeuse (ex : vendre un bracelet comme un dispositif médical alors qu’il n’a pas le marquage CE), je leur suggère de consulter des professionnels de santé et des professionnels du droit.
  • Saisissez les opportunités
    Ne restez pas cantonner au marché Grand Public si votre produit ou votre service à une finalité médicale avérée. Allez chercher le marquage CE. Soyez visible auprès de la communauté médicale et scientifique et visez de nouveaux marchés tels que celui des dispositifs médicaux.

Contact : lucas.perez@lfpconsulting.com

Inscrivez-vous au Club Happy Silvers

 

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Un commentaire

  1. Pingback: On parle de nous ! – Health My Project

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *