chronique du 17 aout 2017 silver entrepreneurs

Les silver entrepreneurs sont-ils les entrepreneurs de demain ?

Il n’est plus rare de rencontrer des seniors aux cheveux grisonnants, entrepreneurs, à la tête d’une start-up ou d’une jeune entreprise. 

C’est une tendance de fond : selon le rapport 2016-2017 du Global Entrepreneurship Monitor, le nombre d’entrepreneurs de 50 ans et plus dépasse celui des entrepreneurs de moins de 30 ans pour la première fois entre 2009 et 2016. 18 % des entrepreneurs âgés de 50 à 64 ans et 13 % des 65 à 80 ans sont des travailleurs autonomes (contre 11 % pour ceux âgés de 18 à 29 ans) alors que les programmes d’accompagnement sont principalement à destination des plus jeunes.

Les silver entrepreneurs sont plus nombreux en Afrique qu’en Europe alors que ce continent est moins touché par le vieillissement de sa population.

Si l’on examine la situation de la Grande Bretagne, 6.5 % des plus de 50 ans sont des silver entrepreneurs soit un chiffre plus important que celui de ceux âgés de 18 à 29 ans. Près d’un demi million de britanniques de 65 ans et plus serait leur propre employeur.

Pourquoi entreprendre quand on est senior ?

De nombreux auteurs comme Weber, Singh et de Noble se sont penchés sur le phénomène de la silver entreprise depuis quelques années. Selon Singh et De Noble (2003), il y a trois types de motivations chez les silver entrepreneurs :

  • Ceux qui n’ont pas suffisamment de ressources financières
  • Les entrepreneurs dits rationnels pour lesquels être son propre patron est une source d’enrichissement personnel
  • Ceux qui n’ont pas d’autre choix que de créer leur entreprise pour des raisons externes (chômage …)

Les raisons d’entreprendre quand on est senior sont multiples

  • Le désir d’accomplissement et d’enrichissement personnel qui permet d’avoir une meilleure estime de soi
  • Le sentiment qu’ils ont d’avoir encore beaucoup de choses à offrir
  • La volonté de vouloir continuer à jouer un rôle dans un monde en constante évolution
  • L’envie de se lancer un nouveau challenge dans un monde avec des technologies avec lesquelles ils n’ont pas grandi.
  • Le désir de découvrir de nouvelles activités même s’ils n’ont aucune connaissance dans le domaine
  • La soif d’indépendance

Quels sont les avantages dont bénéficient les silver entrepreneurs par rapport aux générations plus jeunes ?

  • Les seniors disposent d’un réseau personnel plus élargi
  • Ils ont des compétences entrepreneuriales indéniables qui ont été acquises sur une longue période ce qui les différencie des entrepreneurs plus jeunes
  • Le savoir faire et les connaissances techniques sont aussi des facteurs de différentiation en particulier si leur expérience et leurs compétences s’exercent dans le domaine dans lequel ils vont entreprendre.
  • Une expérience managériale acquise pendant leur vie professionnelle peut être un atout considérable qui leur évitera de commettre les erreurs que feraient des entrepreneurs plus jeunes.
  • Ils ont des ressources financières personnelles plus importantes
  • Les facteurs personnels jouent aussi un rôle car ils ont le sentiment d’être plus efficaces qu’auparavant

Silver entrepreneur à la retraite ?

De nombreux seniors veulent aussi continuer à travailler tout en étant à la retraite. Une étude conduite par Standard Life démontre que près de 40 % des personnes âgées de 46 à 65 ans veulent poursuivre une activité professionnelle mais à leur façon (contre 15 % chez leurs parents au même âge).

Selon une autre étude menée au Royaume Uni, 87 % des personnes âgées de 50 ans et plus souhaitent avoir la possibilité de continuer à travailler après 65 ans tant qu’ils demeurent capables de le faire. Pour Michelle Mitchell, directrice de Chartered Institute of Personnel and Development, il n’est pas normal et ni économiquement sain d’obliger les employeurs à se séparer de seniors qui souhaitent poursuivre leurs activités parce qu’ils ont atteint la limite d’âge. En effet, les travailleurs âgés ont des compétences et une expérience importantes qui devraient stimuler la reprise économique au sortir de la récession.

La silver entreprise, une solution face à l’augmentation des licenciements, à la baisse des pensions de retraite et aux retraites anticipées involontaires ?

Compte tenu du vieillissement de la population en Europe (37 % des Européens auront plus de 55 ans en 2030), un rapport de la Communauté Européenne et l’OCDE en 2012 propose de mener une politique active pour développer l’entreprenariat chez les plus âgés en particulier chez les femmes en :

  • en démontrant les avantages de la silver entreprise auprès des seniors et auprès de la société de façon plus générale
  • en aidant les seniors créateurs de start up à acquérir les compétences qui leur manquent s’ils ont été salariés toute leur vie
  • en s’assurant que les entrepreneurs âgés aient accès aux sources de financement et en reconnaissant que certains d’entre eux pourraient avoir besoins de ressources financières alors que d’autres non
  • en soulignant que le rachat plutôt que la création d’entreprise peut être une voie plus rapide, moins risquée et peut faciliter la retraite de celui qui vend son entreprise
  • en encourageant les seniors à jouer un rôle dans la promotion de l’entreprenariat en devenant des business angels ou des mentors pour les plus jeunes
  • en s’assurant que les systèmes fiscaux et sociaux ne soient pas une contrainte au silver entreprenariat

Alors, vous sentez-vous prêt à entreprendre ?

Sources : sites Virgin.com, the Guardian, Ecole de management Université Sains Malyasia, Policy Brief on senior entrepreneurship de la Communauté Européenne et de l’OCDE.

 

Inscrivez-vous au Club Happy Silvers

 

 

Mots clés: , , ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *