chronique du 6 juillet 2017

Plus de 14 millions de retraités du régime général en 2016

La France vieillit. Il y a 14 024 638 retraités du régime général en France selon les chiffres de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) publiés en avril 2017. Quel est le profil des retraités d’aujourd’hui ? Où vivent-ils ? Quelles sont leurs attentes ?

Quel est le profil de ces retraités en France en 2016 ?

Les seniors de 50 ans et plus représentent plus de 38,4 % de la population française à fin 2016 selon les projections de l’INSEE et 25,2 % pour les 60 ans et plus.

1,5 % des retraités du régime de base (soit 211 582 personnes) résident dans les 4 DOM (Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion). En Martinique, ils sont 61 911.

Pour les 14 millions de retraités du régime général, l’âge moyen de départ à la retraite est de 62,4 ans. Selon le COR (Conseil d’Orientation des Retraites), l’âge moyen de départ à la retraite a augmenté suite à l’accumulation des réformes et atteindrait progressivement 64 ans vers 2040.

Les retraités qui ont eu une carrière complète touchent en moyenne une pension de base de 1 041 € (992 € pour les femmes et 1 144 € pour les hommes) contre 1 037 € en 2015. Cela concerne environ 5 millions de retraités mais cette pension est de 668 €, en moyenne, pour l’ensemble des retraités.

En Martinique, la pension de retraite de base pour les retraités ayant effectué une carrière complète s’élève en moyenne à 980 €. Il faut noter que le montant moyen des pensions versés (droits directs et droits dérivés) n’est que 646 €.

La dépense annuelle nette versée en prestations légales est de 112,9 Mds € en 2016 soit 85 % en droits directs) en hausse de 2,1% par rapport à l’année 2015.

Au-delà de ces chiffres, les seniors seraient de plus en plus touchés par la pauvreté même s’ils ne représentent que 5% des adultes pauvres. Les femmes âgées et isolées constituent particulièrement un public à risque. Les causes sont multiples : l’augmentation des divorces, les conséquences de la précarisation de l’emploi en particulier chez les femmes, les déremboursements de certains médicaments et les frais liés à la dépendance. Des associations, comme les petits frères de pauvres constataient, en 2010, une dégradation de la situation sur 5 ans avec un reste à vivre de plus en plus faible.

L’âge moyen des retraités est d’environ 74 ans. Une majorité des retraités sont des femmes (55,4 %).

Où vivent-ils ?

Selon l’INSEE, en 2010, 73 % des retraités sont propriétaires de leur logement. Ils vivent à domicile, ce qui correspond à leur souhait. Les personnes de 75 ans et plus vieillissent de plus en plus souvent à domicile puisque moins de 10 % sont en institution. Se pose alors le problème de l’adaptation du logement au vieillissement des retraités.

Ils deviennent généralement propriétaires avant leur retraite et tendent à le rester par la suite. Ils vivent souvent dans des logements sous-peuplés comprenant en moyenne 4 pièces.

Les retraités français possèdent un patrimoine immobilier plus élevé que celui des actifs (190 000 € pour les retraités et 140 000€ pour les actifs).

Quelles sont les régions les plus âgées ?

C’est la région du massif central qui est la plus âgée de France aujourd’hui. Elle sera rejointe par les Antilles, la Réunion, la Corse, la Manche et la Haute Marne. La part des 60 ans et plus devrait même dépasser 40 % dans 7 départements.

Selon les projections de l’INSEE, le vieillissement concernera tous les départements d’ici 2040.

Quelles sont leurs attentes en matière de consommation ?

Selon une étude réalisée par l’AFNOR en décembre 2014, les seniors souhaitent :

  • Avoir plus d’informations sur les produits et services, de meilleure qualité et plus lisible (70 %)
  • Rester le plus longtemps possible chez eux
  • Etre mobile
  • Avoir des activités culturelles, faire du sport et voyager. Les répondants à l’étude sont 85,6 % à pratiquer une activité sportive en club ou en toute autonomie. Quant aux voyages, ils aimeraient que l’offre de courts séjours augmente ou encore les offres de voyage sur mesure ou adaptées aux seniors.

Selon une étude menée par Happy Silvers en 2015 aux Antilles, la retraite est principalement une nouvelle ère aux yeux des seniors. Dans les cinq prochaines années, les seniors veulent voyager, passer du temps avec leur famille, se cultiver et faire du sport.

La solitude et les personnes âgées

Selon une étude de la Fondation de France publiée en 2012, 21 % des personnes âgées de 75 ans et plus disent souffrir de la solitude (13 % chez les 60-74 ans).

Les causes menant à la solitude sont nombreuses  et conduisent à la diminution du lien social comme :

  • la perte d’autonomie
  • la maladie
  • l’éloignement géographique de la famille
  • la perte du réseau d’amis
  • la mort d’un proche.

Afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées et de prévenir les risques de suicide, les petits frères des Pauvre mis en place en 2007 un numéro vert gratuit Solitud’écoute (0 800 47 47 88) destiné à toute personne de plus de 50 ans. 

Le CCAS de la ville de Schoelcher a mis en place une plateforme d’écoute appelée « Allô Bonjour » dans le cadre de son schéma communal gérontologique. L’objectif de ce service est de rompre l’isolement des seniors. Il s’adresse particulièrement aux seniors très peu ou pas autonomes, sans famille ou isolés socialement

Sources : statistiques de la CNAV, Conseil d’orientation des retraites, INSEE, Réseau Uniopss-Uriopss, AFNOR, Institut Français des seniors, Fondation de France, Ville de Schoelcher

Inscrivez-vous au Club Happy Silvers

 

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *