Les bons gestes à adopter et les examens à effectuer à partir de 50 ans

Les bons gestes à adopter et les examens à effectuer à partir de 50 ans

Rester en forme est essentiel à 50, 60 ou 70 ans et au-delà. Pour cela, vous devez adopter des routines et effectuer certains examens dès que vous atteignez la cinquantaine.

A partir de 50 ans

Il faut être conscient du fait que les problèmes de santé peuvent vous empêcher de mener une vie normale active. Faites particulièrement attention au surpoids, à l’hypertension, à l’alcool, à la sédentarité et au mauvais cholestérol.

Il vous faut, dès maintenant, si vous ne le faisiez pas auparavant, faire du sport de façon régulière. Les sports d’endurance sont particulièrement recommandés à partir de cet âge comme la marche à pied, le jogging, le vélo, la natation …

Si vous ne pratiquiez aucun sport ou avez arrêté pendant plusieurs années, consultez votre médecin traitant. Vous ferez, au préalable, un check up santé complet. Profitez-en pour faire quelques tests complémentaires. Que vous soyez une femme ou un homme, effectuez un dépistage :

  • de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) qui est une affection de la zone centrale de la rétine. Elle entraîne une baisse de l’acuité visuelle, une vision déformée ou gondolée et l’apparition d’une tâche centrale. Cet examen doit être pratiqué tous les 2 ans. Des traitements efficaces existent pour freiner voire stopper son évolution : il est important donc d’effectuer cet examen régulièrement.
  • des autres troubles visuels telle que la presbytie. Les symptômes liés à la presbytie peuvent apparaître à partir de 45 ans. Il s’agit d’un vieillissement naturel des yeux et non d’une maladie. Nous deviendrons tous presbytes en prenant de l’âge. La vision rapprochée pour écrire, lire n’est plus nette et devient alors difficile. On doit tendre, par exemple, le bras pour lire un livre si la vue n’est pas corrigée par le port de lunettes ou de lentilles de contact.
  • du cancer colorectal tous les 2 ans. Cette maladie est le 3ème cancer le plus fréquent tant chez les femmes que chez les hommes. Elle touche 43 000 nouvelles personnes chaque année en France et est responsable de 18 000 décès selon l’institut national du cancer. Le dépistage est gratuit entre 50 et 74 ans. On peut guérir de ce cancer 9 fois sur 10 s’il est détecté suffisamment tôt.
  • chez le dentiste pour déceler les éventuelles caries ou gingivites lors d’une visite annuelle.

Pour les femmes
Une mammographie de dépistage s’impose tous les deux ans. En effet, le cancer du sein est le plus fréquent et le plus meurtrier chez la femme en France selon l’institut national du cancer. L’examen est gratuit entre 50 et 74 ans.

– N’oubliez pas de faire effectuer un dépistage du cancer de l’utérus à l’aide d’un frottis cervicovaginal avec deux premiers frottis à un an d’intervalle, puis, en l’absence de problème, tous les trois ans. Cet examen est recommandé entre 25 et 65 ans. Certains chercheurs recommandent de le poursuivre au-delà de 65 ans.

Pour les hommes

Faites un dépistage du cancer de la prostate tous les ans. Il se fait à partir d’une prise de sang et d’un toucher rectal. La Martinique détient le record mondial du taux d’incidence annuel de cancer la prostate dans le monde en 2015 d’après les chiffres du Word Cancer Research Fund International devant la Norvège, la Guadeloupe (13ème place) et la France hexagonale.

A partir de 60 ans

Vous ne cesserez pas de pratiquer une activité sportive mais accordez une attention particulière à votre cœur et à votre bien être mental. Continuez à avoir une activité sexuelle.

Faites un examen annuel auprès d’un médecin ophtalmologiste pour un éventuel glaucome.

Faites évaluer vos facteurs de risque d’ostéoporose qui est responsable de 80 % des fractures chez les 50 ans et plus. Un traitement peut en ralentir l’évolution.

Faites vous vacciner contre la grippe chaque année.

Effectuez régulièrement une coloscopie.

A partir de 70 ans

L’accent est mis à partir de 70 ans sur la prévention (et en particulier des risques de chute) et une bonne nutrition. Attention à la perte de poids excessive parfois due à la dénutrition et/ou à une perte de muscles.

Faites tester votre audition tous les 2 ans. Consultez un médecin ORL si votre entourage remarque que vous augmentez régulièrement le son de la télévision ou que vous faites répéter de façon systématique quand on vous parle. Un bilan auditif si vous devez être appareillé vous permettra de ne pas vous isoler socialement. Il existe des aides auditives permettant d’établir une connexion avec les objets connectés.

Faites attention à la dépression. Même si elle peut apparaître à tout moment de la vie, elle est fréquente chez les personnes âgées. Sachez en reconnaître les signes (mélancolie excessive, idées noires, repli sur soi …). Si vous vous sentez dépressif, sortez le plus souvent possible de chez vous, restez en contact avec les autres, adoptez un animal de compagnie, faites du sport et inscrivez-vous dans une association en tant que bénévole …

Continuez à faire de l’exercice que vous adapterez en fonction de vos capacités physiques. Sauf si vous pratiquiez ces sports auparavant, évitez les sports de combat ou de glisse avec un risque de chute etc. En dehors des sports déjà cités plus haut (randonnée, vélo, natation …), vous pouvez vous adonner au yoga, aux danses de salon ou encore au tai-chi. N’oubliez pas d’effectuer une séance d’étirements avant et après le sport pour éviter les courbatures.

Sources : passeportsante.net, e-sante.fr, sante-medecinejournaldesfemmes.com, interiale.fr

La rédaction vous conseille

 

 

Mots clés: , , , ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *