Le marché des résidences seniors, un secteur en croissance

Le marché des résidences seniors, un secteur en croissance

Selon l’INSEE, 25 % de la population martiniquaise avaient plus de 60 ans en 2014. Certains d’entre eux choisissent de vivre dans une résidence seniors ou services. Le vieillissement de notre population nous impose de trouver des solutions d’hébergement différentes pour répondre aux besoins des seniors encore actifs mais aussi désireux de vivre dans un cadre sécurisé et avec des loisirs à portée de main.

Les résidences seniors, une formule intermédiaire entre le domicile et l’Ehpad

C’est un type d’habitat à mi-chemin entre le maintien à domicile et la maison de retraite traditionnelle comme l’EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Il s’adresse aux seniors encore autonomes. Ces résidences proposent des activités et des services à la carte.

Les logements sont adaptés aux besoins des seniors. Ils sont proposés à l’achat (pour investir ou pour y vivre) ou à la location.

  • Côté seniors, les résidences seniors permettent de préserver leur autonomie tout en leur offrant du confort, de la sécurité et la possibilité de garder un lien social actif avec les autres résidents dans un environnement privilégié.
  • Côté investisseur, acheter un logement dans une résidence senior permet de se procurer des revenus réguliers tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Les résidences seniors ont su s’adapter aux besoins des seniors actifs

Les nouveaux seniors sont à la recherche d’activités et de services. Un nouveau modèle est apparu depuis quelques années avec services à la carte comme la mise à disposition d’un salon, d’une salle de sports, d’une piscine, d’une conciergerie ou d’activités de loisirs.

Ce type de résidences semble donc plus prometteur en termes de rentabilité. De façon générale, les promoteurs misent sur le confort, la convivialité et la sécurité pour répondre aux attentes des seniors. En effet, les résidences seniors construites dans les années 90 font face à des charges importantes pour les résidents.

Des groupes spécialisés dans l’immobilier ont choisi de se spécialiser dans ce secteur. Des acteurs comme Les Seniorales, Domitys, leader sur le marché, ou encore Cogedim commenceraient à rentabiliser leurs investissements.

Les résidences seniors conçues selon ce nouveau modèle permettent d’élargir la cible à une population plus large et aux besoins divers et immédiats selon cette étude. Ce marché attire de nouveaux entrants compte tenu de l’essoufflement et des incertitudes pesant sur celui des EHPAD (solvabilité des résidents, financement incertain …).

Selon le site des echos.fr, pour répondre aux besoins des seniors, il faut choisir une résidence construite en centre-ville ou encore dans un quartier animé. Certains acteurs proposent des services innovants comme :

  • La mise en place d’une plateforme de communication afin de faciliter le lien et mieux faire circuler l’information entre les résidents
  • L’intégration de robots dans la résidence
  • ou encore la mise à disposition de logements équipés de domotique et d’objets connectés.

Dans les DOM, des résidences seniors ont vu le jour depuis quelques années :

  • A la Réunion, le groupe Seniorales a choisi de construire une résidence services située de Saint-Denis.
  • A la Martinique, le groupe Sérénitys a construit deux résidences à Fort-de-France situées à Cluny et à Redoute. Une troisième résidence est en cours à Cluny. Conçues pour accueillir les personnes autonomes, elles peuvent aussi accueillir des seniors à mobilité réduite ou en difficulté physique. Elles offrent des équipements adaptés comme un accès sécurisé, la climatisation, une cuisine équipée, des services d’animation, un club house …
Vanoverschelde

Laurent Vanoverschelde

Rencontre avec Laurent VANOVERSCHELDE, directeur de l’Agence Française De l’Immobilier (AFDI) qui nous éclaire sur les perspectives du marché des résidences séniors à l’occasion de l’organisation des journées portes-ouvertes des résidences séniors à la Martinique.

Pourquoi construire des résidences seniors ?

Pour répondre à une demande croissante. En effet, nous pouvons constater depuis plusieurs années une augmentation significative du nombre de séniors actifs.

L’état d’esprit a changé, aujourd’hui. Les séniors veulent profiter au maximum de leur retraite. Ils veulent rompre avec la solitude en partageant leur quotidien avec d’autres séniors tout en étant libre, en ne dépendant de personne, en recevant leurs amis, leur famille.

Qui sont les acheteurs et les résidents ?

Les acheteurs se répartissent en 3 grandes catégories :

  • Les séniors propriétaires, lorsqu’ils arrivent à la retraite, décident de vendre leur résidence principale. Les raisons sont multiples, d’une part, l’argent récupéré de la vente permet d’investir dans un nouveau bien immobilier, moins couteux, plus convivial, plus facile à entretenir. L’autre partie de la somme récupérée de la vente permet de profiter de sa retraite au maximum en ne se refusant aucun petit plaisir.
  • Les enfants des séniors qui décident d’investir pour les parents. Comme ce type de logement est défiscalisable, cela permet à la fois aux enfants de faire des économies sur leurs impôts mais aussi de s’assurer du bon confort de leurs parents.
  • Les investisseurs métropolitains souhaitant défiscaliser et mettre en location les logements.

Quels sont les retours des résidents ?

Globalement, l’expérience est positive. Lees résidents sont très satisfaits des infrastructures mises en place. Nous avons donc décidé de créer une 3ème résidence : Cluny II.

cluny AFDI residence

Projet Cluny II

Sources : INSEE, sites bacti-actu.com, lerevenu.com

Inscrivez-vous au Club Happy Silvers

 

 

Mots clés: , ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *