Le chemin de St Jacques de Compostelle (1)

Le chemin de St Jacques de Compostelle (1)

Claude, retraitée très récemment, nous a fait part de cet article sur le chemin de St Jacques de Compostelle qu’elle a effectué en France, en Espagne, de part le monde … « Premier Itinéraire Culturel Européen » – 1ère partie.

J’ai la faveur aujourd’hui de vous parler d’un chemin que j’ai eu la joie de réaliser en 2001 puis 2002 en accompagnement puis tous les ans jusqu’en 2007, avant d’arriver sur la Martinique. St Jacques s’est arrêté à la fin de la terre européenne.

Je vous propose un peu d’histoire, de situation géographique, et un peu du chemin que j’ai parcouru, mais là je deviens insatiable…et aussi de belles légendes. 

Commençons par ce chemin chargé d’histoire : la légende de St Jacques

compostelleLe pèlerinage est né de la découverte miraculeuse d’un tombeau en Galice vers l’an 800.

Ce tombeau a été retrouvé par l’ermite Pelayo (ou Pelagius) qui avait eu une révélation dans son sommeil. Il aurait été guidé par une étoile dans le ciel, d’où une des étymologies avancées pour Compostelle : Campus Stellae ou champ de l’étoile.

Suite à cette révélation mystérieuse, l’Église locale déclara qu’il s’agissait du tombeau de l’apôtre Jacques, frère de Jean l’Évangéliste et premier apôtre martyr de la chrétienté.

Après la crucifixion du Christ, Jacques le Majeur, frère de Jean et fils de Zébédée, continua quelque temps son apostolat à Jérusalem puis s’en alla évangéliser l’Espagne.

De retour à sa terre natale, Boanerges – le Fils du Tonnerre (tel qu’il était surnommé par son caractère impétueux) subit le martyr et fut décapité sur ordre du roi Hérode Agrippa

Deux de ses disciples, Athanase et Théodore transportèrent le corps de l’apôtre en Espagne. Ils débarquèrent à Ira-Flavia aujourd’hui Padron pour enterrer le corps de Jacques.

Les premiers écrits mentionnant la prédication de Jacques le Majeur en Espagne remontent au VIIe siècle. Ils ont été repris au XIIe siècle et incorporés au Codex Calixtinus..

Théodomire, évêque d’Ira-Flavia (aujourd’hui Padrón), reconnut ce tombeau comme étant celui de Saint Jacques en 835 et le roi Alphonse II des Asturies y fit édifier une église.

Le Pape Boniface VIII institue en l’an 1300 l’année jubilaire chrétienne, à l’origine renouvelable tous les 100 ans, puis 50 et 25 ans sous Nicolas V au XVème siècle.

Durant une année jubilaire, chacun est invité à renouveler sa foi, à se ranger à une vie chrétienne : l’Eglise accorde alors des indulgences plénières, c’est-à-dire le pardon des péchés.

Il faudra toutefois attendre l’année 1884 pour que le pape Léon XIII confirme de son autorité, dans la lettre apostolique Deus Omnipotens, la reconnaissance des reliques de saint Jacques faite par l’archevêque de Compostelle.

Le Pape Boniface VIII institue en l’an 1300 l’année jubilaire chrétienne, à l’origine renouvelable tous les 100 ans, puis 50 et 25 ans sous Nicolas V au XVème siècle.

Durant une année jubilaire, chacun est invité à renouveler sa foi, à se ranger à une vie chrétienne : l’Eglise accorde alors des indulgences plénières, c’est-à-dire le pardon des péchés.

Il faudra toutefois attendre l’année 1884 pour que le pape Léon XIII confirme de son autorité, dans la lettre apostolique Deus Omnipotens, la reconnaissance des reliques de saint Jacques faite par l’archevêque de Compostelle.

Que sont les années jubilaires ?

L’année Sainte Compostellane ou Jubilaire (Xacobeo) survient chaque fois que la fête de Saint Jacques le 25 juillet, tombe un dimanche, ce qui se produit quatre fois tous les vingt-huit ans.

Ainsi l’année Jubilaire de 1982 peut être considérée comme la véritable année à l’origine du renouveau contemporain.

L’année sainte de 1993 apporte à Compostelle une vague de 100 000 Pèlerins, qui seront près de 160 000 en 1999 et plus de 180 000 en 2004.

Le 31 Décembre 2009, l’Archevêque de Compostelle a ouvert solennellement la Porte du Pardon de la Cathédrale, marquant ainsi l’ouverture de la seconde année sainte du 21ème siècle.

En 2010 l’on attend plus de 200 000 Pèlerins et entre 12 et 15 000 visiteurs touristes

Les années jubilaires se définissent tous les 6 – 5 – 6 – 11 ans.

Ainsi la prochaine année jubilaire se situera en 2021.

A suivre dans les prochains articles

  • Pourquoi le pèlerinage ?
  • Les principaux chemins français
  • L’arrivée à Siantago passe par Monte do Gozo
  • Cérémonie du Botafumeiro
  • Le Pèlerin du Moyen Age
 

Mots clés:

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *