L’assurance dépendance, un contrat qui peut être utile !

L’assurance dépendance, un contrat qui peut être utile !

Un contrat pour quoi faire ?

Nous vivons plus longtemps : il peut être nécessaire de souscrire une assurance pour garantir un éventuel risque de dépendance pour vous ou pour protéger vos proches même si vous sentez aujourd’hui en pleine forme. En effet, perdre son autonomie coûte cher.

La dépendance, c’est le risque futur de devoir recourir à un tiers pour s’occuper de ses activités quotidiennes et sociales.

Les contrats d’assurance assurent aux bénéficiaires, en cas de dépendance, le versement d’une rente à vie, généralement mensuelle ou d’un capital. Ils proposent aussi des informations et des actions de prévention et de conseil pour prévenir le risque de perte d’autonomie.

Si le risque se déclare, la personne dépendante peut librement choisir l’usage des prestations perçues afin de financer une aide à domicile, un aménagement du logement, un hébergement en maison spécialisée …

Auprès de qui souscrire ?

Adressez-vous soit à une assurance, à une mutuelle santé ou encore à une institution de prévoyance.
Votre contrat peut être souscrit à titre individuel ou à titre collectif (entreprise). Les prestations peuvent se cumuler avec l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).

Que couvrent ces contrats et comment choisir ?

Les contrats garantissent soit la dépendance totale, soit la dépendance partielle. Vous devrez remplir un questionnaire de santé lors de la souscription.

Les primes sont basées :

  • Sur l’âge de l’assuré au moment de la souscription. Il vaut mieux souscrire à partir de 50 ans, la prime sera en général beaucoup plus faible qu’à un âge plus avancé. Après 75 ans, en général, il n’est plus possible de souscrire
  • Sur le niveau de rente choisi 
  • Et sur l’étendue de la couverture désirée.

Le paiement des primes s’effectue de façon viagère et vous cesserez de payer si vous devenez dépendant.

N’oubliez pas de vérifier :

  • les délais de carence et de franchise. 
  • l’étendue des garanties c’est-à-dire ce que couvre votre contrat

Le choix d’une assurance dépendance est complexe compte tenu de la variété des offres existantes : n’hésitez pas à demander une étude personnalisée avant de souscrire.

_______________________________________________

Interview de Mme Christine Levalois Magen
Directrice des ventes  à Axa Caraïbes

 

 

 Mme Christine Levalois MagenLa dépendance est un vrai sujet d’actualité qui va devenir de plus en plus important du fait de l’allongement de la durée de vie, quel rôle compte jouer les assureurs ?

Les sociétés occidentales sont confrontées à un risque supplémentaire, celui de la dépendance, lié à l’allongement de la vie et compliqué par l’éclatement de la cellule familiale.

En Martinique, si les tendances démographiques se poursuivent, la population sera de 427 000 habitants en 2030. Les plus de 60 ans représenteront alors 34 % de l’ensemble de la population, contre 17 % actuellement.

Cet allongement de la vie entraînera un nombre croissant de personnes dépendantes dans les prochaines années.
Il nous semble donc naturel que notre métier intègre cette nouvelle dimension.

Le rôle de l’assureur est d’accompagner les personnes à chaque étape de leur vie en prenant en charge les conséquences financières des risques qui se présentent à eux tout au long de leur vie personnelle et professionnelle.

Entour’Age est une solution complémentaire à produits de Retraite pour accompagner nos clients non seulement dans une retraite active mais aussi le cas échéant dans une retraite dépendante.

Comment déterminer le revenu complémentaire nécessaire pour faire face à ces dépenses ?

Rappelons que la dépendance, c’est l’impossibilité de réaliser seul certains actes de la vie quotidienne : elle peut toucher chacun de nous (en tant qu’aidant d’un proche dépendant, ou soi-même en tant que personne dépendante). Ces nouvelles problématiques en général génèrent des coûts importants pour la personne dépendante et pour ses proches.

Notre démarche vise à diagnostiquer le besoin de revenus complémentaires nécessaires en cas de perte d’autonomie en fonction des coûts moyens actuels.

Le coût de la perte d’autonomie estimée entre 1 800 € et 3 500 € par mois.

Seule la prévoyance apporte une solution abordable aux personnes qui veulent d’une part, éviter d’être une charge pour leurs proches et, d’autre part, protéger le patrimoine qu’elles souhaitent leur transmettre.

En tant qu’assureur, notre métier est de protéger et accompagner nos clients tout au long de leur vie.

 

Quelles solutions pour faire face à cette situation ?

AXA propose la solution de Prévoyance Entour’Age, qui vise à apporter à nos clients la sérénité nécessaire pour aborder ce sujet difficile de la dépendance.

Entour’Age anticipe les 2 sujets majeurs liés à la dépendance, à savoir d’une part le besoin d’un revenu complémentaire pour faire face aux dépenses importantes qu’implique cet état ; et d’autre part le besoin de services concrets pour aider les aidants de personnes dépendantes au quotidien.

 

L’équipe d’Happy Silvers, le 14 novembre 2013

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *