La Toussaint dans le monde

La Toussaint dans le monde

La Toussaint est une période qui peut être joyeuse dans certains pays. Petit tour du monde des fêtes autour des défunts au Mexique, en Chine, au Japon et en Sicile.

La Toussaint au Mexique

Le 1er novembre est un jour de recueillement durant lequel les Mexicains rendent hommage aux saints et aux enfants décédés.

Le 2 novembre est le jour des morts (el dia de los muertos). Cette tradition vient des Aztèques pour lesquels mourir était un honneur. C’est une fête importante qui se déroule pendant deux jours. C’est un mélange entre la célébration de la déesse souterraine aztèque, Mictecacihualt et la fête chrétienne apportée par les conquistadors espagnols.

On se retrouve en famille et c’est l’occasion de s’offrir des bonbons, des têtes de mort en sucre. Les Mexicains se rendent dans les cimetières et fleurissent les tombes et honorent les morts.

En Chine

On fête le Qing ming (qui signifie clair et lumineux) début avril de chaque année. C’est le jour du balayage des tombes pendant lequel les Chinois se rendent sur les tombes de leurs ancêtres pour honorer la mémoire des défunts de leur famille.

Les Chinois mangent le quingtuan ou le gâteau des morts confectionné à partir de riz gluant et de pousses d’Echinochloa. Ils apportent en offrandes du vin, des fruits et du papier monnaie qu’ils brûlent afin que les morts puissent l’utiliser au royaume des morts.

Cette tradition aurait plus de 2500 ans. On utilise des pétards pour faire fuir les mauvais esprits.

Au Japon

C’est la fête du O-Bonchrysantheme ou la fête des âmes qui a lieu du 13 au 15 août. Elle a lieu pendant les vacances d’été. Les Japonais profitent pour rentrer chez eux et pour rendre hommage aux défunts. Cette célébration est d’origine bouddhique et tire son essence d’une légende indienne (en savoir plus ici sur le site Vivre au Japon). Trois jours durant, les Japonais accrochent des lanternes à leur maison. Ces lumières sont censées accueillir et raccompagner les âmes des ancêtres.

Début novembre, les Japonais déposent des chrysanthèmes sur leurs tombes

En Sicile

En Sicile, la fête des morts n’est pas un événement tabou. Au contraire, elle est célébrée dans une atmosphère festive. A Palerme, le 2 novembre, on fête les morts en offrant des cadeaux et des gâteaux aux enfants de la part des morts. Les parents emmènent leurs enfants dans les catacombes pour rendre hommage aux défunts en touchant leurs os. On organise des banquets en famille.

Les marchands de rue vendent des biscuits recouverts de sucre blanc, l’ossa dei morti (les os des morts)

Sources : le routard, huffingpost.fr

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *