Des minéraux utiles : le sodium, le potassium et le magnésium by Alice

Des minéraux utiles : le sodium, le potassium et le magnésium by Alice

Sodium, potassium et magnésium. On les utilise parfois sans le savoir. Un article écrit par Alice, 79 ans  …

Dans l’antiquité, comme au moyen âge, seuls les sept métaux traditionnels étaient connus : l’or, l’argent, le cuivre, le fer, le mercure, l’étain et le plomb. Les savants ignoraient les autres métaux au nombre de 68. Certains, pourtant, existaient autour d’eux en quantité considérable, notamment dans l’eau de mer. Il faudra attendre 1808 pour que soient connues le sodium, le potassium le magnésium très utilisés de nos jours, surtout en pharmacie.

Nous ne pouvons pas ignorer les bienfaits du magnésium sur la santé.

C’est l’Anglais Humphry Davy qui les isola pour la première fois par des procédés chimiques.

Le sodium

Aspect : couleur blanc argenté et est mou (on peut le couper avec un couteau).

Où le trouve-t-on ?

Il est introuvable dans la nature à l’état métallique libre. Il existe sous forme de combinaisons chimiques. La plus importante est le sel ordinaire ou chlorure de sodium qui est en dissolution dans l’eau de mer et dans celle des lacs salés. Le sodium se trouve aussi associé aux nitrates.

D’importants gisements de nitrate de soute existent dans le désert du Chili. Il peut être aussi associé aux carbonates fréquents en Asie et en Afrique.

A quoi sert-il ?

Le sodium comporte un très grand nombre d’applications :

  • Il entre dans la préparation de produits pharmaceutiques et de parfums synthétiques
  • Il sert à fabriquer des conducteurs électriques
  • Il permet de fabriquer l’hydroxyde en soude caustique, utilisé dans la savonnerie, l’industrie de la rayonne, le raffinage des huiles minérales.
  • Le carbonate ou soude est employé dans la fabrication du verre, du savon et des produits de nettoyage
  • Au cours de la préparation du carbonate, on obtient un produit intermédiaire : le bicarbonate, petite poudre blanche que l’on absorbe parfois pour atténuer les aigreurs d’estomac.Bicarbonate
    Le peroxyde ou chaux sodée est utilisé dans les submersibles, les masques à gaz, les épurations parce qu’il dégage de l’oxygène et absorbe l’anhydride carbonique. Le peroxyde est aussi un décolorant. Il sert donc pour le blanchiment du papier et des fibres textiles.

Mais, avant tout, le sel est aussi indispensable que l’eau et l’air. Nous savons que les chevaux sont très friands de sel. Aucune cuisine ne peut se passer de sel. Autrefois, il servait de réfrigérateur naturel. C’est un conservateur indispensable pour les harengs fumés, les morues salées …

selMettez du sel dans vos propos et vous serez parfaitement écouté !

Le sel servait même de monnaie d’échange, sous la révolution, quand la monnaie se faisait rare à cause des assignats !

Le potassium

Aspect : couleur blanc argenté, mou, très semblable au sodium

Où le trouve-t-on ?

Comme le sodium, il ne se trouve pas à l’état libre. On le rencontre sous forme associée.

Ses nombreux sels sont très répandus dans la croûte terrestre : la carnallite, la sylvite, la leucite, le salpêtre. Ce dernier se forme par la décomposition de substances organiques (plantes ou animaux). Dans l’antiquité, le salpêtre entrait dans la préparation de la poudre à canon.

Aujourd’hui, c’est un excellent engrais. Il sert aussi à fabriquer la poudre noire des feux d’artifice (75 % de salpêtre, 1% de soufre, 15 % de carbonate en poudre).

A quoi sert-il ?

Le potassium est utilisé sous forme associée comme l’hydroxyde ou potasse caustique qu’entre en grande quantité dans la fabrication des savons.

Le bromure sert à la préparation des pellicules, de clichés et papiers photographiques ainsi que dans l’élaboration de produits pharmaceutiques.

Il y a aussi le chlorate dont on fait les petites pastilles blanches pour la gorge.

Pour les allumettes, la tête colorée se compose de chlorate de potassium et de phosphore rouge. Le chlorate entre aussi dans la composition de poudre pour feux d’artifice.

Le magnésium

Aspect : couleur blanc argenté, brillant

Où le trouve-t-on ?

Pas plus que le sodium ou le potassium, le magnésium n’existe pas à l’état libre dans la nature. En revanche, de très nombreux composés se trouvent soit dans des gisements, soit en dissolution dans les eaux minérales ou dans l’eau de mer. Citons parmi les composés minéraux : la dolomite

A quoi sert-il ?

Le magnésium est très utilisé. Il brûle dans l’air avec une belle flamme vive.

  • Il sert pour la photographie (ampoule au magnésium).
  • Il joue un très grand rôle dans le règne végétal spécialement dans l’assimilation chlorophyllienne.
  • Le sulfate de magnésium ou sel anglais est un purgatif connu.
  • Notre fameuse bouteille de chanflor, eau de source de montagne, source du Mont Béni (Moutain Spring water) contient en mg/l 3,1 % de magnésium, 11 % de sodium, 11 % de calcium. De quoi nous garder en bonne santé !
  • La solution de chlorure de magnésium (12 g10 par litre prise par voie buccale) donne un regain d’énergie à l’organisme. L’absorption régulière de magnésium chez la personne âgée le rendrait capable d’un effort plus important avec moins de fatigue. Il diminuerait les raideurs musculaires, le tremblement et recolorerait les cheveux !

 

Mots clés:

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *