16ème édition de « Chansons d’hier dans les bouches d’aujourd’hui »

16ème édition de « Chansons d’hier dans les bouches d’aujourd’hui »

Un rendez-vous à ne pas manquer au Vauclin ! 

Chanter les chansons qui ont bercé notre enfance et notre vie d’adulte, quelle meilleure façon de se souvenir et de partager avec d’autres tous ces moments si chers à notre cœur ! Il n’est plus à démontrer que la musique et le chant, parce qu’ils ont un caractère universel et une puissance d’évocation émotionnelle, traversent les âges, les milieux sociaux, les frontières et les évènements de la vie.

Les bienfaits du chant sont nombreux pour les personnes âgées. En effet, c’est une formidable occasion :

  • D’apporter du bonheur, de la joie et des émotions chez les « chanteurs » et les spectateurs
  • De leur permettre de s’exprimer devant un public attentif
  • De créer des liens à la fois intergénérationnels avec les plus jeunes et aussi avec les autres membres des autres associations
  • De faire un travail de mémoire et de leur rappeler des souvenirs heureux
  • De partager des moments riches en souvenirs

La manifestation « Chansons d’hier dans les bouches d’aujourd’hui »  devenue  désormais  célèbre est une belle initiative qui a lieu au Vauclin dans le cadre de la semaine bleue pour la 16ème année. Elle devrait réunir plus de 2 000 personnes attendues le samedi 25 octobre de 9h à 17h. C’est un rendez-vous annuel devenu désormais incontournable.

Le concept a vu le jour en 1999. Les objectifs de cette manifestation sont multiples :

  • Permettre aux personnes âgées d’interpréter des chansons qui ont bercé leur jeunesse
  • Faire revivre des chansons anciennes oubliées par la mémoire collective
  • Entretenir la culture et les traditions du patrimoine martiniquais
  • Intéresser l’ensemble de la population et en particulier les jeunes aux chansons inédites dans les aînés gardent fièrement le secret.

Rencontre avec Mme Guylaine NUMA-Cavigny, une des responsables de la manifestation

Comment est née cette manifestation ?

Le maire du Vauclin a été à l’initiative de cette journée qui permet  regrouper les associations de retraités. C’est la seule commune à organiser ce type de manifestation dans le cadre de la clôture de la semaine bleue. La mairie du Vauclin reçoit toute la journée les associations de retraités. Sont aussi  attendus des  artistes comme Sylvanise Pépin et Claudy Largen …

La participation sur scène est  ouverte en priorité aux associations même si les particuliers peuvent s’y inscrire. La manifestation est aussi accessible aux enfants et aux familles.

Notre objectif est à la fois culturel et pédagogique. En effet, cette journée permettra de faire découvrir les talents de nos aînés. C’est un moyen de revaloriser notre patrimoine culturel musical.

C’est aussi un grand moment de  partage et de convivialité notamment avec les plus jeunes des écoles ou du collège qui chantent des chansons d’antan. C’est un moyen de se souvenir de la phrase d’Amadou Hampâté Bâ, écrivain et ethnologue malien, « Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ».

La ville du Vauclin a d’ailleurs été récompensée en mai 2011 par  le grand prix EVillementiel Culture dans le cadre du concours Evènementiel des Communes organisé par l’EFAP, Ecole des métiers de la communication à Paris.

Y a-t-il un thème retenu chaque année ?

Un courrier est expédié à environ 100 associations. Un guide des chants est proposé aux associations dès le mois de juillet. Chaque association a la possibilité de choisir un chant ou de réciter un poème.

Ce sont plus de 80 associations martiniquaises qui devraient se produire sur scène à raison de 10 mn pour chacune d’entre elles. Nous attendons aussi des associations  venues de la Caraïbe soit de la Guadeloupe et de Sainte-Lucie.

 

Comment se déroule la manifestation ?

Les participants sont accueillis dès le matin pour la pose d’un bracelet par des hôtesses. Une collation leur est proposée sous la forme d’un sachet repas. Il y a un repas qui sera pris ensemble à midi. Un goûter est prévu dans l’après-midi vers 16 heures. Tout cela pour 23 euros !

C’est une manifestation importante qui nécessite la mobilisation d’une partie des employés municipaux, des moyens financiers et techniques importants avec des chapiteaux, la sonorisation, une scène où se produiront les associations … La ville du Vauclin fait aussi appel à des prestations de service pour la confection des repas, la logistique, la sécurité (pompiers, gendarmerie, agents de sécurité, secouristes) et la communication dans les média.

 

Est-ce l’occasion de nouer des liens intergénérationnels ?

Absolument. En général, les élèves du collège participent à la manifestation. C’est un moyen de créer un lien entre la jeunesse et la mémoire vivante de notre pays.

Les enfants, les familles et nos aînés sont à nouveau attendus nombreux cette année encore.

 

Où aura lieu la manifestation ?

Elle se déroulera sur la place sur l’esplanade de la Pointe Athanase, place des fêtes de la commune de 9h à 17h.

Pour tous renseignements,  le service économique répond au 0596 74 15 29

 
 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *