chronique du 24 aout 2017 retraite

Ces seniors qui ne veulent pas prendre leur retraite

Non ! Ils ne veulent rien « lâcher ». Pas question d’être affalés devant leur télévision. Ils souhaitent continuer à travailler même s’ils sont à la retraite. Quelles sont leurs motivations ? Quels sont les exemples dans le monde de ces travailleurs acharnés ? Comment cumuler emploi et retraite ?

Quelles sont leurs motivations ?

Qu’ils soient entrepreneurs ou qu’ils continuent à travailler en tant que salariés, 500 000 retraités du secteur privé selon le site notre temps avaient une activité rémunérée en 2015. A l’instar des silver entrepreneurs (voir notre article du 17 août 2017), leurs motivations sont multiples :

  • Pour arrondir les fins de mois afin d’augmenter leur retraite. Pour certains, il s’agit même d’une nécessité économique. On a tous en mémoire le reportage diffusé il y a quelques mois d’un retraité payé au SMIC contraint de distribuer des prospectus pour pouvoir s’assurer un revenu décent.
  • Pour continuer à se sentir utiles et à exister : ils recherchent dans le travail une valorisation sociale et la satisfaction de pouvoir transmettre leurs compétences.

Selon l’INSEE et le conseil d’orientation des retraites, le cumul emploi retraite concernerait plutôt un public à haut niveau scolaire avec des retraités cadres ou de professions intermédiaires. Près de la moitié des personnes concernées de plus de 65 ans a le baccalauréat (contre 25 % pour le reste de la population).

Des exemples célèbres en France dans le paysage audiovisuel

Qu’ils soient animateurs ou journalistes, ces seniors exercent leur métier dans l’audiovisuel depuis de très nombreuses années.

  • Michel Drucker, 74 ans, animateur et créateur de l’émission Vivement Dimanche sur France 2 depuis septembre 1988. Même si elle est remplacée par une autre en juin 2016 après 106 émissions, l’animateur est toujours sur le plateau avec Vivement Dimanche prochain.
  • Jean-Pierre Elkabbach, 79 ans, journaliste sur Europe 1 jusqu’en janvier 2017 n’est pas encore à la retraite puisqu’il est sur CNews depuis cette date
  • Evelyne Dhéliat, 69 ans, toujours aux commandes de la météo sur TF1
  • Jean-Pierre Pernaud, 67 ans, journaliste présentateur du journal de 13h sur TF1
  • Patrick Sabatier, 65 ans ou encore Jean-Jacques Bourdin, 68 ans, journaliste sur RMC

Une carrière exceptionnellement longue pour certains seniors dans le monde

  • David Perlman, 98 ans, journaliste spécialisé dans le domaine scientifique au San Francisco Chronicle, vient de prendre sa retraite en août 2017 après 77 années dans le même journal.
  • Azriel Blachman, 91 ans, est le plus vieux mécanicien aéronautique au monde. Il a débuté sa carrière à l’âge de 16 ans. Il est chef d’équipe technique de maintenance aéronautique pour la compagnie American Airlines
  • Dr Micheline Foucry, 87 ans, médecin de campagne depuis 1959 à Muron en Charente-Maritime continue à recevoir en moyenne 10 patients par jour dans son cabinet ou à domicile
  • Le Dr Shigeaki Hinohara, médecin japonais, a exercé son activité jusqu’à l’âge de 105 ans.
  • Mastanamma, 106 ans, anime une chaîne You tube, Country Foods et remporte un vif succès avec ses recettes indiennes avec plus de 570 000 abonnés. N’hésitez pas à essayer sa fameuse recette de poulet cuit à petit feu dans une pastèque sur feu de bois.

Cumuler emploi et retraite

Continuer une activité professionnelle quand on est retraité du régime général est toujours possible grâce au régime cumul-emploi retraite. Mis en place en 2004, il a été assoupli en 2015. Il est possible de reprendre une activité rémunérée dans le public ou dans le privé sous une forme salariée ou non (indépendant, profession libérale, etc.). Il n’y a pas de limite d’âge.

Selon les statistiques de la CNAV, 368 504 retraités (soit 2,8 % des retraités) cumulaient en 2016 une activité salariée relevant du régime général tout en percevant une pension. 52 % sont des hommes et l’âge moyen de ces retraités est de 67 ans. Plus de sept sur 10 ans ont 65 ans et plus.

Pour en bénéficier, il faut avoir effectivement mis fin à sa vie professionnelle sauf pour certaines activités (artistiques, élus, non salariés …).

Les démarches sont assez simples puisqu’il faut avertir sa caisse de retraite. Selon le cas, il est possible de cumuler intégralement sa pension de retraite de base et complémentaire avec ses revenus professionnels ou encore partiellement.

Pour bénéficier d’un cumul intégral emploi-retraite, il faut remplir trois conditions :

  • Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite
  • Avoir une retraite à taux plein
  • Avoir demandé la liquidation des pensions auprès de la totalité des régimes de base et complémentaires obligatoires

Dans les autres cas, le retraité aura un cumul partiel dans la limite d’un certain plafond de revenus. Il n’est pas possible de gagner davantage que son dernier salaire. Il y a un délai de carence de 6 mois entre l’entrée en jouissance de la pension et la reprise d’activité si elle a lieu chez le dernier employeur. En cas de dépassement du plafond, la pension de retraite de base du régime général sera réduite à concurrence du dépassement

Les retraités ayant liquidé leur retraite de base après 2015 ne bénéficient pas de nouveaux droits à la retraite sauf dans le cas de retraite progressive. Cela n’est pas le cas de ceux l’ayant liquidé avant 2015, ils pourront cumuler de nouveaux droits si les cotisations sont versées auprès d’un régime de retraite que celui qui verse la pension de retraite.

Sources : notretemps.com, service-public.fr, cercledesepargnants

La rédaction vous conseille

 

 

Mots clés: , ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *