Bien vieillir avec l’association Familles rurales

Bien vieillir avec l’association Familles rurales

Le Dr Chatot – Henry Carolle, au sein de la rubrique Santé, aborde l’idée du « bien–être » et du « bien vieillir » en posant quelques questions à Marie-Louis Sivatte, Présidente de l’association « Familles rurales du Marin ».

SIVATTE ML

Marie-Louise Sivatte

Quels sont les objectifs de votre association et plus particulièrement au Marin ?

L’association Familles Rurales du Marin propose aux personnes et familles aux revenus modestes un lieu d’accueil, d’écoute, d’information et d’animation. Cet espace répond aux besoins suivants :

  • Accompagner les familles en répondant à leurs préoccupations 
  • Faciliter la rencontre entre générations
  • Renforcer le lien social en luttant contre l’exclusion, l’isolement et la solitude
  • Susciter la responsabilisation

Quelles actions sont mises en œuvres dans l’idée d’accompagner le vieillissement de la population ?

Le passage à la retraite marque une rupture dans la vie. Beaucoup de retraités craignent l’isolement et souhaitent garder un réseau relationnel. L’association « Familles Rurales du Marin » s’est toujours intéressée à eux et leur propose de participer à différentes activités, en fonction de leurs envies mais aussi de leur âge.

Quelles thématiques avez-vous abordé l’année passée concernant la population sénior ?

Nous proposons aux seniors de nombreuses activités de loisirs afin d’occuper leur temps libre tout en favorisant leur épanouissement personnel.

  • Des activités culturelles intergénérationnelles : sorties-découverte (visite de sites historiques, journées nationales du patrimoine, chanté nwel traditionnel…)
  • Des activités physiques : randonnées, aquabiking en mer pour les aidants familiaux et les retraités
  • Des activités ludiques : jeux de société
  • Des activités sociales : visite aux résidents de l’EHPAD du Marin, rencontres à thème, conférences-débat, journées conviviales intergénérationnelles, ateliers initiation à l’informatique
  • – des voyages (croisières et circuits touristiques)

50% des adhérents de l’association « Familles rurales du Marin » sont des séniors, nous nous devons donc de mettre en place des activités pour leur faciliter l’accès vers l’extérieur, la mobilité et l’autonomie. En 2016, nous avons organisé des conférences-débat sur différents thèmes : l’éducation à la santé (l’alimentation, le diabète), la défense des droits (l’indivision) ainsi que des sorties culturelles (visite de sites historiques, sortie théâtre), maintien des liens sociaux et entretien des capacités intellectuelles à l’aide de tournoi de jeux de scrabble, domino et belote et enfin les échanges intergénérationnelles (croisière dans la Caraïbe).

Le caractère « rural » a – t-il un impact différent sur le vieillissement d’une population « urbaine ?

Evidemment, le caractère « rural » a un impact différent sur le vieillissement d’une population « urbaine ».

Du fait de l’éloignement (quartiers retirés) les personnes âgées domiciliées dans les campagnes vivent le phénomène de l’isolement, (les enfants habitent en ville ou hors de l’île, décès du conjoint), elles se renferment sur elles-mêmes et n’éprouvent plus le désir de sortir et de se divertir, les visites de l’entourage se font rares. Par contre, les personnes âgées vivant en zone urbaine ont une vie sociale bien remplie, elles se sentent en sécurité car elles peuvent bénéficier de : tous les services, (cabinets médicaux)) équipements, commerces. Elles profitent d’un environnement favorable pour maintenir le lien social (sorties, rencontres entre amis et membres de la famille, pratique d’activités dans les clubs…).

Dr Carolle Chatot Henry

 

Mots clés: ,

 

Partager cet article

L'équipe d'Happy Silvers

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *